lundi, mai 23, 2022

Sommeil bébé : comprendre les cycles du sommeil de votre petit

Bien qu’en général les habitudes concernant le sommeil peuvent différer d’un bébé à un autre, ce processus physiologique est clairement fondamental pour la santé et pour le bien être d’un enfant. Ce moment de relaxation lui procure une croissance psychomoteur adéquate. Tout comme le sommeil de l’adulte, celui d’un bébé est composé de cycles qui se suivent. Quelles sont ces différentes phases de cycle de sommeil chez un bébé de deux ans ? Comment ajuster le rythme de sommeil d’un bébé afin de mieux respecter ses cycles de sommeil et de le faire bénéficier au maximum de ce besoin si vital ?

Comment se présente le sommeil chez les bébés ?

Le nourrisson, contrairement à d’autres mammifères, naît après neuf mois dans le ventre de sa mère complètement dépendant de la mère. Il ne sait pas comment se nourrir, et il ne sait pas bouger ou dormir. Il a plusieurs organes vitaux qui ne sont pas complètement matures, y compris son système nerveux et son cerveau et son sommeil est intermittent, contrairement au sommeil des adultes, à ne pas confondre, il se réveille plusieurs fois la nuit.

Le sommeil du bébé est étroitement lié à une maturité du cerveau qui n’intervient pas avant 3 ans mais avant cette âge, de nombreux paramètres peuvent intervenir et jouer un rôle dans la modification du sommeil chez un enfant comme le pic de croissance, la poussée dentaire, le changement et le besoin d’être rassuré et protégé.

On estime qu’un bébé fait ses nuits à partir du moment où il aligne environ 5 heures de sommeil. L’allaitement et le sommeil de bébé ne sont pas liés comme cela est souvent remis en cause par les adeptes du biberon bourré de céréales avant de dormir. Les tétées nocturnes sont même souhaitables pour entretenir la stimulation de la lactation avec le pic de prolactine (hormone de la lactation) en plein cœur de la nuit et le lait plus gras à ce moment là qui est nécessaire au développement du bébé.

Les cycles de sommeil chez un enfant de 1 an à 3 ans

Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. Dormir est en effet, une activité aussi importante que de manger er de respirer. Le sommeil est composé de cycles et chaque nuit en comporte de 4 à 5. Chaque cycle est composé des phases suivantes :

  • l’endormissement c’est la phase durant laquelle l’enfant ressent l’envie d’aller dormir, qui survient généralement à la même heure ;
  • le sommeil lent : l’enfant entend encore les bruits qui l’entourent c’est le cycle pendant lequel les enfants récupèrent de la fatigue physique ;
  • le sommeil paradoxal celui des rêves. Le visage de l’enfant s’anime, c’est d’ailleurs grâce à ces rêves que les informations accumulées durant la journée sont traitées et mémorisées par le cerveau.

À quelle heure doit se coucher un bébé âgé 1 an à 3 ans ?

Il est difficile de donner une heure précise à laquelle doit dormir un enfant car cela dépend vraiment de plusieurs paramètres qui jouent un rôle dans cette activité, des composantes qui peuvent varier d’une famille à une autre et selon le rythme de vie adopté par chacun des membres de ces familles. La durée de sommeil d’un enfant entre 1 et 3 ans varie de 13 à 14 heures à 1 an, de 12 à 13h à 3 ans.

Jusqu’à 18 mois les enfants font la sieste matin et après-midi. Pour beaucoup d’enfants après 18 mois, la sieste du matin n’est plus au rendez vous. De 18 mois à 3 ans, la majorité des enfants font la sieste en début d’après midi. Il est nécessaire d’entretenir des habitudes de sommeil favorables pour votre tout-petit de 1 à 2 ans, certaines sont citées ci-dessous :

  • garder la même heure de sommeil en évitant des horaires tardives car le sommeil récupérateur est celui d’avant 22h ;
  • éliminer les siestes tardives durant la journée, car elles nuisent à la qualité du sommeil pendant la nuit presque comme pour les adultes ;
  • apaiser l’enfant quelques temps avant de dormir, en lui citant des comptes, en le guidant vers des activités paisibles et non turbulentes afin de créer un climat de détente et de l’initier au sommeil ;
  • mettre une berceuse douce et apaisante pour réconforter l’enfant ;
  • éteindre les lumières trop imposantes et les écrans et toute source de bruit contraignant pour faire de la chambre un lieu propice au sommeil ;
  • cododo pour rassurer l’enfant ;
  • les peluches ou autres objets doux aident les enfants à se sentir sereins et en sécurité dans leurs lits.

Latest Posts