lundi, août 2, 2021

Comment comprendre que mon enfant est victime d’harcélement scolaire ?

Le harcèlement en milieu scolaire est devenu malheureusement trop populaire. Beaucoup d’enfants en sont victimes et il est important de savoir le déceler.

Je vous présente quelques éléments qui pourraient vous alerter.

L’isolement

En grandissant, l’enfant prend en général quelques distances avec ses parents, ce qui est parfaitement normal.

Mais cela devient inquiétant quand l’enfant a un comportement solitaire trop brusque et poussé à l’extrême. Il parle le moins possible, perd l’appétit, ne veut plus sortir ou même jouer avec ses amis. Il cherche constamment à s’isoler le plus possible et préfère désormais rester dans sa chambre à jouer seul.

Il évite de se rendre à des fêtes pour enfants comme les anniversaires, baptême, fêtes scolaires et refusera même de fêter son anniversaire avec ses amis. À l’école, il a tendance à toujours se mettre en retrait pendant les heures de récréation et à la cantine.

Un échec scolaire

Puisque l’enfant est confronté tous les jours à ses harceleurs à l’école, il est fort possible que ses résultats scolaires soient affectés.

En effet, perturbé par ce qui se passe, il n’arrivera plus à rester attentif en classe et à se concentrer correctement sur ses cours. Lorsque vous constatez qu’à partir d’un moment donné, les notes de l’enfant dégringolent dans presque toutes les matières, c’est le signe qu’il y a un problème.

Il peut même sécher les cours et se réfugier quelque part s’il est en âge pour, et ensuite mentir aux parents d’y être allé.

La peur d’aller à l’école

Lorsque l’enfant est victime de harcèlement scolaire, il ne voudra plus aller en classe. Puisque ses harceleurs se trouvent dans son école et/ou dans sa classe, il voudra absolument rester éloigné d’eux et pour lui le seul moyen, c’est simplement ne plus y aller.

Donc l’enfant victime de harcèlement a un mal-être qu’il exprimera par le refus soudain d’aller en classe, de prendre le bus scolaire, des difficultés à se lever le matin et même des demandes d’argent.

Il peut commencer à développer des maux de ventre, des maux de tête ou même inventer ces symptômes physiques dans le but de rester à la maison.

Traces de bleus sur le corps, pertes d’objets personnels et matériels détériorés

Même si l’enfant ne dénonce pas ce dont il est victime au quotidien, ses affaires peuvent être un indice capital. Vous constaterez que certains de ses jouets, cahiers, livres ou autres objets disparaissent de son sac et parfois, ce sont ses préférés.

Quand ces objets ne disparaissent pas, ils sont très souvent abîmés au retour de l’école.

Parfois, l’enfant revient de l’école couvert de bleus sur le corps. À vos questions, il répondra certainement qu’il est tombé sans faire exprès, ou qu’il s’est cogné contre un mur ou le portail.

Il faut savoir que ces blessures peuvent être causées volontairement par d’autres enfants qui le harcèlent.

Latest Posts

Jeune Maman : comment soigner son angoisse de séparation ?

Parfois pour des raisons de forces majeures, les jeunes mères sont obligées de se séparer momentanément de leurs nourrissons. Cette séparation est souvent difficile pour...

Comment faire un test de QI à votre enfant ?

Face aux signes de précocité ou de retard mental de votre enfant, vous pouvez être tenté d’évaluer son quotient intellectuel. Cette démarche juste et noble...

Qu’est-ce qu’un phimosis ? Quelles conséquences pour l’enfant ?

Le phimosis est une maladie qui se caractérise par un prépuce serré qui provoque l’impossibilité de découvrir le gland du pénis. Le phimosis est...

Quelle est la différence entre une école Montessori et une école classique ?

Certains parents décident de se tourner vers les écoles qui disposent d’un style d’enseignement alternatif et nouveau. L’école Montessori a été conçue et développée vers...