lundi, août 2, 2021

Bébé déshydraté : comment réagir au plus vite ?

La déshydratation chez le nouveau-né survient généralement lors d’une gastro-entérite due à des pertes digestives telles que les diarrhées et les vomissements.

Pour éviter que le bébé ne perde beaucoup d’eau, il est alors essentiel, voire vital, de reconnaître les différents symptômes liés au mal pour pouvoir ensuite le traiter le plus rapidement possible.

Les symptômes de la déshydratation chez un bébé

Pour réagir le plus rapidement possible face à la déshydratation de votre bébé, il est indispensable que vous soyez en mesure de reconnaître les différents symptômes liés au mal.

Parmi les signes qui doivent attirer votre attention, il y a :

  • la fièvre,
  • une perte de poids,
  • les yeux cernés et enfoncés,
  • les vomissements et la diarrhée,
  • une désorientation et une somnolence accrues,
  • une soif intense suivie d’une diminution des urines,
  • le dessèchement de la bouche, des lèvres et de la peau,
  • un rythme cardiaque très rapide ou au contraire très lent.

En cas de doute sur une possible manifestation d’un de ces symptômes, il est généralement recommandé de faire appel à un médecin ou à un pédiatre.

Les différents degrés de gravité de la déshydratation

Avant d’appliquer le traitement adéquat, il faudra maintenant déterminer le degré de gravité de la déshydratation.

Dans le cas où le bébé a soif et urine au moins une fois toutes les 6 heures, vous êtes en présence d’une déshydratation débutante. Un simple traitement à domicile devrait suffire.

Cependant, si le nouveau-né présente une forte fièvre (à partir de 38°5C), vomit et est sujet à la diarrhée depuis plusieurs heures (minimum 12 heures), il est possible qu’il s’agisse d’une déshydratation grave.

Dans cette situation, il est conseillé de faire appel aux spécialistes pour une hospitalisation en urgence.

Comment réagir face à la déshydratation d’un nouveau-né ?

Face à la déshydratation d’un bébé, il est primordial de garder son sang-froid et d’appliquer les différents gestes que je vous recommande ici.

Tout d’abord, commencez par traiter les causes principales du mal en administrant à l’enfant :

  • un anti émétique pour les vomissements,
  • un anti diarrhéique pour la diarrhée,
  • et un anti pyrétique pour les douleurs.

Dans le cas d’une perte excessive d’eau, des solutions de réhydratation peuvent être utilisées. Commencez alors le traitement avec une cuillère à café d’une solution achetée en pharmacie. Il faudra l’appliquer toutes les 10 minutes, puis augmenter la dose si le besoin se fait sentir.

Pour faire diminuer la fièvre, il est également possible de déshabiller l’enfant et de le mettre dans un endroit frais et non exposé au soleil ou à toute autre source de chaleur.

Cependant, je vous déconseille strictement de plonger l’enfant dans un bain froid. Le choc thermique pourrait lui être fatal.

Latest Posts

Jeune Maman : comment soigner son angoisse de séparation ?

Parfois pour des raisons de forces majeures, les jeunes mères sont obligées de se séparer momentanément de leurs nourrissons. Cette séparation est souvent difficile pour...

Comment faire un test de QI à votre enfant ?

Face aux signes de précocité ou de retard mental de votre enfant, vous pouvez être tenté d’évaluer son quotient intellectuel. Cette démarche juste et noble...

Qu’est-ce qu’un phimosis ? Quelles conséquences pour l’enfant ?

Le phimosis est une maladie qui se caractérise par un prépuce serré qui provoque l’impossibilité de découvrir le gland du pénis. Le phimosis est...

Quelle est la différence entre une école Montessori et une école classique ?

Certains parents décident de se tourner vers les écoles qui disposent d’un style d’enseignement alternatif et nouveau. L’école Montessori a été conçue et développée vers...