lundi, juin 27, 2022

Comment diagnostique-t-on un enfant dyslexique ?

Un enfant est dit dyslexique lorsqu’il a du mal à lire correctement alors qu’il n’a aucun souci lié à un retard mental, une mauvaise scolarisation ou un trouble audiovisuel. Puisqu’il peut très vite s’assimiler à d’autres troubles, il est indispensable d’en faire le diagnostic très tôt.

Faire attention à certains symptômes

Le diagnostic définitif d’un enfant dyslexique se fait toujours par spécialiste. Il est le seul habilité à dire que les difficultés de votre enfant sont dues à une dyslexie.

Cependant, je vous recommande vivement de suivre régulièrement votre enfant et de faire attention à certains symptômes.

Vous devez déjà comprendre qu’un enfant souffrant de dyslexie a un véritable problème d’identification des mots. Pour un enfant dyslexique, il n’est pas facile de faire correspondre un caractère écrit à un caractère sonore. Ce qui explique les difficultés de lecture. Il peut même arriver que votre enfant mémorise seulement visuellement les mots dans les textes.

Si votre enfant souffre de dyslexie, il aura également du mal à avoir le même niveau de lecture que ses camarades. Là où les autres pourront distinguer facilement les syllabes et reconstituer facilement les sons des mots, lui, il continuera toujours à confondre les lettres et à lire en miroir. Ce qui peut même l’amener à se sentir stressé et honteux en classe.

Par ailleurs, il faut dire que la dyslexie peut avoir un impact négatif sur l’orthographe. Les difficultés à associer les sons aux graphies finissent généralement par causer une pauvreté de l’orthographe. Cette particularité de la dyslexie peut persévérer jusqu’à l’adolescence.

Recourir à un spécialiste

Les symptômes évoqués plus haut ont pour but de vous mettre la puce à l’oreille concernant les difficultés de votre enfant. La confirmation de sa dyslexie ne viendra par contre que d’un spécialiste qualifié comme l’orthophoniste. Je vous conseille donc de solliciter son expertise afin qu’il établisse un diagnostic.

Pour y arriver, ce dernier fera passer à votre enfant un certain nombre de tests qui évalueront son orthographe et sa vitesse de lecture. Certains tests auront même pour but d’évaluer certaines compétences spéciales comme la mémorisation ou la conscience phonique.

Les résultats des différents tests permettront d’établir un diagnostic clair quant au problème réel ainsi qu’à son niveau de gravité. Au besoin, des examens supplémentaires seront sollicités auprès d’autres spécialistes comme le psychologue, le psychomotricien ou le neuropédiatre.

Toutefois, votre enfant ne pourra pas bénéficier de l’intervention de l’orthophoniste avant d’avoir atteint la classe de CE2. Il est important que les difficultés observées ne soient pas simplement passagères.

Il est également important que le retard à l’apprentissage soit de l’ordre de deux ans en fonction de son âge.

Latest Posts